Comment bien choisir son shampoing solide ?

Quand on souhaite passer au naturel ou à une consommation raisonnée de ces cosmétiques, un des premiers gestes est de choisir un shampoing solide maison doux sans sulfate sans silicone. Pour quelle raison ? Car il est beaucoup plus sain que les autres shampoings remplis de substances chimiques. Aujourd’hui l’alternative est de changer pour un shampoing sain, respectueux de votre cuir chevelu et de l’environnement qui vous apporte brillance et souplesse.

comment choisir son shampoing ?

Shampoing solide, comment bien choisir ?

L’entretien des cheveux commence avant tout par le choix d’un produit avec une recette shampoing solide qui convient à votre type de cheveux et votre cuir chevelu. Il existe une variété de marques de shampoing solide sur le marché.

Aujourd’hui le shampoing solide est fabriqué par des marques de cosmétique artisanale avec des valeurs  éthiques et  écologiques. La recette shampoing solide de leur produit est saine sans ingrédients nocifs pour vos cheveux et pour l’environnement. Vous trouvez 2 types de shampoing solide maison :

  • shampoing solide avec SCI
  • shampoing solide sans SCI (savon shampoing).

Le shampoing solide sans SCI est en général issu de la saponification à froid alors que le shampoing avec SCI contient des tensioactifs anioniques dérivés de l’huile de coco comme le Sodium Cocoyl Isethionate et le SCS (Sodium Coco Sulfate). D’ailleurs ce sont des ingrédients facilement accessibles sur Internet. Vous pouvez réaliser facilement votre shampoing solide maison.

Shampoing solide maison

Faire du shampoing solide maison, c’est facile, économique et écologique. Pour fabriquer son shampoing solide, il suffit de mélanger une phase aqueuse avec une phase huileuse et des poudres sélectionnées en fonction de vos besoins et de les faire chauffer au bain-marie pour en faire une pâte à homogène à verser dans un moule à savon.

L’avantage d’un shampoing solide maison est que c’est une véritable économie. En fonction de vos cheveux et de votre utilisation, voter shampoing peut durer environ 2 mois.

C’est écologique d’une part parce qu’il dure longtemps et d’autre part parce que son emballage est totalement différent de celui d’un shampoing liquide. Il nécessite un packaging minimaliste facile à recycler de type papier ou boite en carton. Le shampoing solide est pratique, facile à transporter, il vous permet de prendre l’avion sans problème.

Dans tous les cas, vous pouvez facilement vous procurer des shampoings solides à proximité de chez vous ou sur Internet.  Vous pouvez retrouver ces produits chez une savonnerie artisanale en ligne . Si vous avez un doute ou besoin d’informations complémentaires sur la recette shampoing solide, le mieux est de vous renseigner auprès de la savonnerie ou du fabricant pour obtenir des informations supplémentaires sur la formulation et des conseils d’utilisation.

D’où vient le mot shampoing ?

Le terme shampoing vient de l’hindi « champna » qui signifie « pétrir » ou « masser ». Au départ les premiers shampoings n’étaient pas moussants. C’était plus des massages qui se sont transformés en bains de vapeur. Aujourd’hui l’expression « se shampouiner » correspond à l’action de se nettoyer, il a perdu le côté massage d’où il tire son origine.

Le premier shampoing grand public tel qu’on le connait aujourd’hui arrive vers les années 1930. Le « champna » est plus basé sur des soins et des gestes naturels en harmonie avec la nature respectueux des cheveux.

Alors que le shampoing d’aujourd’hui a totalement travesti ses origines puisqu’il s’est transformé en un produit lavant composé de tensio-actifs, de colorant, de parfum. Il contient des substances issues de la pétrochimie qui dégradent la pellicule protectrice qui gaine le cheveu et qui polluent les nappes phréatiques.

Composants toxiques à éviter dans votre shampoing

On vous recommande de vous orienter vers un shampoing solide sans sulfate ni silicone. Le point à retenir c’est que le shampoing liquide conventionnel contient de nombreux composants toxiques à éviter. Il contient en général des colorants, des parfums, des conservateurs, des actifs chimiques et des additifs qui sont camouflés par le discours marketing mais qui asphyxient vos cheveux et les fragilisent.

Il faut passer par l’étape obligatoire de la lecture de l’étiquette qui reste un jargon pour le consommateur lambda. Evidemment tous ces termes compliqués, comment faire pour décoder la liste des ingrédients du shampoing. Les principaux ingrédients toxiques que vous retrouverez sur les étiquettes des shampoings à éviter sont :

  • Composants à bannir de votre shampoing
    • Ammonium Lauryl Sulfate
    • Phénoxyéthanol
    • Polyéthylène glycol
    • Polypropylène glycol
    • Polyquaternium
    • Quaternium-80
    • Sodium Laureth sulfate
    • Sodium Lauryl sulfate
    • Sodium Lauryl sulfoacetate
    • Sodium Myreth sulfate
  • Composants à éviter
    • Cocamidopropyl betaine
    • Disodium cocoamphodiacetate
    • Disodium laureth sulfosuccinate
    • Guar hydroxypropyltrimonium chloride
    • Sodium coco sulfate
  • Composants à tolérer
    • Cetearyl alcohol
    • Cetyl
    • Coco glucoside
    • Decyl glucoside
    • Disodium
    • cocoyl glutamate
    • Laurdimonium hydroxypropyl hydrolyzed wheat protein
    • Lauryl glucoside
    • Sodium cocamphoacetate
    • Sodium cocoyl glutamate
    • Sodium cocoyl hydrolyzed wheat protein glutamate
    • Sodium lauryl glucose carboxylate & lauryl glucoside
    • Sodium lauroamphoacetate

Shampoing à base d’alcool est-il néfaste ?

Dans le cas où vous êtes allergique à l’alcool ou si votre cuir chevelu contient des micro-blessures, il est préférable d’éviter le shampoing à base d’alcool.

L’alcool est un composant intéressant dans le shampoing sous réserve d’un dosage équilibré. Le shampoing permet de stimuler la circulation du cuir chevelu et il remplace les conservateurs chimiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *