Comment réussir le marbrage de son savon ?

Alors on aborde maintenant le sujet des marbrages. Comment fabriquer du savon marbré ? Beaucoup d’entre vous souhaitent mettre de la couleur et de faire des jolis savons. Dans nos articles, on évoque aussi les parfums car parfumer a souvent une incidence sur la pâte à savon, la trace et sur les couleurs dans le savon c’est pourquoi les deux sont associés, on les aborde l’un après l’autre de façon à avoir tous les éléments et les informations nécessaires pour réussir de beaux marbrages.

reussir son savon marbre

Avant de commencer, je vous rappelle juste l’importance de maîtriser tous les fondamentaux de la saponification et les différentes étapes pour fabriquer son savon avant de vous lancer dans le marbrage.

Toutes les informations que vous avez pu avoir avant vous aident à réussir vos créations de savon et à complexifier les choses. Lorsqu’on commence à séparer sa pâte en plusieurs parties et qu’on ajoute des additifs de couleur, du parfum ou autre, vous avez besoin d’une dextérité et un entrainement pratique. C’est important pour bien réussir son savon coloré de fabriquer au préalable des savons sans couleur sans parfum avec différentes recettes pour bien maîtriser la trace. C’est l’enjeu principal du marbrage. On aborde le sujet de la trace en détail afin de déterminer les différentes traces, le moment où la pâte à savon est suffisamment mixée, comment ne pas avoir une trace trop épaisse, les différentes traces nécessaires pour les différents types de marbrage.

Parfois on se dit ce marbrage est sympa, j’aimerais bien le faire pour se rendre compte que c’est un marbrage difficile et que ce n’est pas le meilleur marbrage pour débuter. Quand on voit le marbrage en lui-même quand on débute, on ne peut pas vraiment juger de la difficulté. Pour éviter une déception, il est préférable de suivre les étapes et commencer par des marbrages moins compliqués. Cela ne signifie pas que les marbrages sont moins beaux mais ils sont plus faciles à travailler. Il est nécessaire de bien maîtriser toutes les informations, d’avoir compris les principes précédentes et de créer des savons sans couleur sans parfum au préalable avant de débuter le savon solide coloré.

Les informations et les conseils sont précieux afin d’éviter de commettre des erreurs et de perdre du temps à faire et refaire. Évidement c’est une façon d’apprendre mais vous aurez l’occasion d’apprendre en faisant aussi quelques erreurs. Même si on apprend la théorie, il n’y a que la pratique et l’exercice qui vous permettront de vous approprier toutes les techniques. Ce qui est intéressant, c’est la surprise de voir ses propres créations. Si c’était tout le temps pareil et qu’on était certain de réussir, on ne serait pas content de découvrir notre savon.

Qu’est-ce qu’un marbrage ?

Ce n’est pas forcément clair pour tout le monde. Mais le fait de faire un marbrage consiste à couler les pâtes de façon différente, d’utiliser certains outils pour créer des dessins et des couleurs dans le savon surgras.

Il y a le marbrage interne, ce sont des dessins qui se créent à l’intérieur du savon à froid que vous aurez dans vos tranches de savon. Et vous avez le marbrage de surface qui sont tous les dessins que vous pouvez faire pour décorer le dessus du savon. C’est un marbrage superficiel qui est visible à la surface du savon. On voit ensemble les 2 types de marbrage.

Il y a une partie avec les marbrages internes et vous aurez des exemples de marbrage de surface que vous pourrez reproduire selon vos goûts et vos envies.

Quelles sont les difficultés particulières par rapport au marbrage ? La plus grande difficulté, c’est la maîtrise de la trace. On l’évoque dans l’article sur les problèmes fréquents. Que faire lorsqu’il y a une trace trop rapide. Je vous ai donné des pistes mais il faut le voir en pratique. Le challenge c’est la trace, c’est toute la complexité. Je vous présente aussi ma recette de savon spéciale marbrage. Vous pourrez définir votre propre recette pour vos marbrages.

Évitez de trop mixer sinon la pâte s’épaissit et continue de s’épaissir même quand on ne mixe pas. Soyez efficace et rapide. Il y a d’autres difficultés liées aux couleurs. Les couleurs qui se mélangent, les couleurs pas suffisamment visibles, les couleurs qui disparaissent à cause de la saponification à froid ou les couleurs qui virent et qui changent de couleur, les changements de couleur de la pâte à savon notamment les savons qui peuvent virer au marron beige et ruiner tout le marbrage.

Dans nos articles sut les marbrage, je vous apprends comment faire du savon fait maison et réussir son marbrage, mes techniques et mes astuces que j’ai pu acquérir au cours de toutes ces années en amateur et dans ma savonnerie artisanale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *