Comment éviter les erreurs pour réussir son savon marbré ?

Vous avez pu découvrir dans mes articles de marbrage et de savon sans couleur, toutes les choses pour savoir comment fabriquer du savon et à ne pas faire mais dans cette article, je reviens sur des généralités et des astuces que je peux vous donner pour bien réussir vos marbrages et les erreurs à éviter. Pour vous améliorer dans la fabrication, vous pouvez suivre mon programme de formation savon en ligne.

savon marbré les erreurs à éviter

Avoir la bonne trace

La première erreur à ne pas faire est de ne pas avoir une trace suffisante. Comme vous l’avez vu il faut vraiment atteindre une émulsion dans la plupart des cas lorsqu’on souhaite marbrer à trace fine mais il faut de la pratique pour arriver à détecter lorsque l’émulsion est suffisante et lorsque la trace est suffisante.

Le danger est de ne pas avoir une trace suffisante et que le savon déphase lorsqu’on doit travailler à trace fine. Quand vous avez une trace bien fine, essayez de bien chauffer le savon pour faciliter le processus de saponification à froid.

Si vous avez une trace vraiment trop légère et qu’en plus vous laissez votre savon solide dans un endroit froid, la saponification à froid aura des difficultés à se faire. Il faut vous exercer pour déterminer quand la trace est suffisante ou pas et si elle est légère, couvrez votre savon pour qu’il chauffe bien et laissez-le dans un endroit où il ne fait pas trop froid.

Réfléchir au sens de la découpe

La deuxième erreur, vous l’aurez vu dans les différents marbrages est qu’il n’y a pas toujours le même sens de découpe. Quand on fait un joli marbrage dans un sens, lorsqu’on coupe son savon dans l’autre sens, c’est la déception totale. Je l’ai vécu moi-même, je l’ai vu aussi beaucoup parmi les savonniers amateurs qui ne comprenaient pas pour quelle raison leur marbrage ne donnait pas le résultat espéré. Attention au sens de découpe et réfléchissez bien au sens de découpe. Si vous n’êtes pas sûr, découpez la première tranche et observez avant de tout découper.

Pour les astuces, comme je vous l’ai répété à chaque fois, ne mixez pas trop avant les ajouts pour vous laisser le temps de faire vos mélanges, de séparer vos pâtes, d’ajouter les couleurs et les fragrances. À partir du moment où vous avez lancé l’émulsion, la pâte continue d’épaissir même si vous ne mixez pas avec le mixeur plongeant, la trace continue de s’accentuer. Si vous mettez 10 minutes pour faire vos mélanges et les incorporer, logiquement la trace sera largement suffisante pour verser comme vous le souhaitez. Il est toujours temps de mixer avant de verser mais vous ne pouvez pas dé-mixer. Ne pas trop mixez, c’est vraiment important. Si vous avez besoin de matière première pour fabrication savon pdf.

Travailler rapidement

Autre chose : travaillez le plus vite possible. Il ne s’agit pas de s’affoler mais de travailler rapidement avec un plan de travail dégagé, le matériel et les outils prêts à l’emploi, comment vous allez opérer, les couleurs, les parfums etc. Il faut que tout soit prêt pour aller le vite possible quand vous lancez le mélange.

Il faut faire attention au SAFour avec les couleurs. Les micas, les pigments minéraux résistent très bien au passage au four en revanche certains pigments végétaux résistent mal au passage au SAFour. Les couleurs ont tendance à changer avec la montée en température du savon.

Méfiez-vous de certains marbrages, le passage au SAFour peut vraiment ruiner votre dessin. Préparez en amont le matériel, les ingrédients. Préparez aussi dans votre tête les gestes que vous comptez réaliser. Travaillez rapidement comme une pro dans une savonnerie artisanale. Ayez un plan de travail clair et organisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *