Fabriquer son savon soi-même (guide complet)

fabriquer son savonFabriquer son savon, c’est une idée que vous avez en tête ? Vous ne savez pas par où commencer ? Effectivement entre la fabrication de son savon, le procédé de saponification, les ingrédients de base, les étapes à réaliser, il est judicieux de se renseigner au préalable pour faire son propre savon maison.

Le procédé pour faire du savon n’est pas complexe en soi. Il est simple de faire son savon soi-même. Il faut connaitre la méthode et les recette de savon maison. Dans cet article on évoque tout le procédé de A à Z, étape par étape pour vous guider à fabriquer son savon. Avec ce guide, vous disposez de toutes les informations pour faire son savon. Vous découvrez le pourquoi et le comment de chaque ingrédient, leur équilibre, la soude, l’indice de saponification afin de fabriquer son savon selon vos envies et besoins.

L’inconvénient c’est que la fabrication de savon peut devenir addictif ;-). Une fois que vous êtes lancé, il est difficile de s’en passer. Dès que vous aurez des envies de savonner soudaines, vous êtes sûr que vous avez attrapé le virus du savon.

Fabriquer son savon

Faire son savon, c’est bénéficier d’un produit de toilette 100% naturel, écologique et économique sans conservateur ni colorant chimique ou additif douteux. C’est aussi un moyen de faire plaisir à ses proches en offrant des savons maison. Lorsque l’on fait son savon pour  la première fois, la passion naît et il devient  difficile de s’arrêter.  Il y a comme une sorte de magie qui s’opère lors la fabrication. Peut-être le fait de transformer les huiles en savon donne un sentiment de pouvoir magique.

Le but de l’article est de vous initier à la magie du savon et de vous guider pour éviter les erreurs et de vous transmettre les informations nécessaires pour réussir votre savon. Peu importe vos raisons pour fabriquer votre savon saponifié à froid. Vous voulez vous prouver que vous pouvez le faire en mode challenge ? Vous passez au zéro déchet et vous éliminez le gel douche de la salle de bain ? Vous souhaitez faire du savon pour vous ou vos proches pour régler vos problème de peau ? Vous avez un projet de créer une savonnerie ? Vous avez déjà notions et vous voulez vous perfectionner ? Vous êtes débutant et vous voulez découvrir le savon saponification à froid. Vous trouverez ici et dans les autres articles pour fabriquer son savon.

Saponification à froid, qu’est-ce-que c’est ?

Il existe plusieurs façons de faire du savon. Ici nous parlerons de la façon de fabriquer son savon saponifié à froid qui provient du procédé de saponification qui se déroule à basse température contrairement aux autres modes de fabrication.

La saponification à froid est un technique pour fabriquer son savon avec une méthode artisanale pratiquée depuis des années. C’est la façon de fabriquer son savon la plus authentique et la plus respectueuse des ingrédients qui existe.

Par définition le savon est le résultat d’une réaction chimique, il s’agit de la décomposition des huiles par la soude caustique qui se transforme en savon et en glycérine. Donc la glycérine est fabriquée naturellement pendant le procédé de saponification à froid. La fabrication du savon est à froid car il n’y a aucune source de chaleur externe, le procédé est naturel car la réaction chimique produit sa propre chaleur naturellement.

Fabrication de savon à froid

Savon saponification à froid

La saponification se déroule lors du mélange de corps gras avec un alcali à une certaine température qui créer le savon et la glycérine. L’alcali utilisé en saponification est l’hydroxyde de soude (NaOH) connu sous le nom de soude caustique. C’est l’alcali utilisé pour produire un savon solide.

Pour les matières grasses, on peut prendre des graisses végétales ou animales. En revanche dans le contexte actuel et dans un souci qualitatif,  on recommande des graisses végétales c’est-à-dire des huiles et des beurres végétaux qui sont plus douces pour la peau et ne bouchent pas les pores. Le choix de ne pas utiliser de graisse animale est un choix personnel qui s’inscrit dans une démarche écologique et éthique. Chaque huile et beurre possède ses propres propriétés et caractéristiques. En combinant le huiles, on obtient un savon maison qui bénéficie des propriétés de chaque huile.

La méthode de saponification à froid consiste à mélanger les huiles et la soude à une température entre 27° et 45°C jusqu’à la prise de la pâte ensuite la pâte à savon est coulée dans un moule à savon pendant 24 h ensuite le savon est démoulé et coupé pour ensuite être séché pendant une période de 4 semaine qu’on appelle la cure durant laquelle le savon termine sa saponification.

Fabriquer du savon

L’avantage de la saponification à froid c’est que le savon à froid contient de la glycérine naturelle. Donc dans la composition du savon saponifié à froid, vous retrouvez des huiles de qualité (généralement les artisans savonniers utilisent des huiles végétales de qualité) décomposées en savon et une glycérine naturelle qui vous apportent hydratation et douceur.

Les molécules de glycérine apportent de l’hydratation et contribuent à la douceur du savon. Dans le savon industriel, la glycérine est extraite pour être revendu pour la fabrication d’autres produits. C’est la raison pour laquelle le savon conventionnel et le gel douche assèchent la peau. Fabriquer son savon, c’est faire un savon artisanal qui conserve toute sa glycérine dans la pâte à savon. Vous profitez d’un savon saponification à froid riche en glycérine. La proportion de glycérine est à hauteur de 25%.

Les matières grasses insaponifiables contenues dans les huiles qui ne sont pas décomposées par la soude apportent de la nutrition et les propriétés respectives de chaque huile. Contrairement aux savons industriels dont la préparation est souvent toute prête ou dans les ingrédients sont souvent douteux, le savon à froid dispose d’une composition saine et propre.

Comment fabriquer son savon ?

Avant de savoir comment fabriquer du savon, vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de fabriquer son savon soi-même. Il existe de nombreuses marques de savon à froid qui font un travail remarquable pour promouvoir la saponification à froid avec des savons de qualité.

Peut-être vous avez déjà commencé à faire des cosmétiques maison comme votre crème maison, des masques et. La suite logique vous emmène au savon et vous souhaitez relever un challenge pour vous. Quelle fierté de faire son propre savon pour l’utiliser et/ou de l’offrir à ses proches ! C’est vrai fabriquer du savon c’est de la chimie, vous pouvez ensuite vous positionner comme un expert dans votre famille ou auprès de vos amis. Vous aurez l’étiquette de Madame Savon ou Monsieur Savon dans vos connaissances mais c’est pas grave. Faire du savon devient vite addictif, on peut parler de passion mais c’est aussi un vrai plaisir de faire son propre savon.

Fabriquer du savon maison

Faire son savon maison

En plus de transformer les huiles en savon, faire son savon présente de nombreux avantages. Fabriquer son savon c’est faire du savon maison avec la possibilité de le personnaliser. C’est une activité où vous pouvez laisser votre créativité s’exprimer librement. En plus vous avez la chance pouvoir faire un savon à votre goût avec la sélection de vos ingrédients qui change complètement de ce que vous pouvez trouver sur le marché qui en réponde pas forcément à vos attentes surtout si vous avez des besoins spécifiques. C’est aussi une idée de cadeau originale pour faire plaisir à ces proches en offrant des savons à froid qui surprendront votre famille et vos collègues.

Fabriquer du savon soi-même, c’est aussi faire des économies d’une certaine façon sur les produits d’hygiène tout en préservant l’environnement et la santé . Il faudra quand même acheter des ingrédients de base avec du matériel dédié à la fabrication de savon.

Fabriquer son savon solide

Vous pouvez partir de recette savon maison disponible sur ce site ou bien définir votre propre recette de savon. Il vous apporte une douceur exceptionnelle et le résultat sur la peau est impressionnant. Contrairement au savon industriel, le savon maison est un savon de qualité incomparable. Vous avez aussi l’assurance de connaître la composition exacte de votre savon avec des ingrédients de qualité et de faire un produit 100% naturel si vous le souhaitez. Ainsi votre savon répond à vos besoins et celle de votre famille.

fabriquer son savon solide

Ingrédients de la fabrication du savon

Vous retrouvez 3 ingrédients dans le savon saponifié à froid. Pour réussir votre savon à froid, il faut gérer convenablement chacun de ses ingrédients.

  • Huiles ou Beurres végétaux (matières grasses)
  • Eau
  • Soude Caustique

Huiles pour savon

Pour fabriquer son savon, il faut connaître au préalable les huiles et les beurres végétaux, c’est incontournable. Chaque huile possède ses caractéristiques et ses propriétés et elles jouent toute un rôle dans la saponification à froid. Pour vous guider à sélectionner vos huiles, vous trouverez notre article sur les huiles pour savon avec un descriptif et  leurs propriétés.

On crée généralement un savon en ajoutant plusieurs huiles pour regrouper les différentes propriétés de ces huiles. Un savon mono-huile sera généralement de moins bonne qualité.  Le choix des huiles pour savon varie en fonction de différents facteurs la disponibilité des huiles, le type de savon (bébé, peau sensible etc), la dureté du savon et le prix des huiles.

Huiles avec pouvoir moussant et lavant

Ce sont les huiles qui contiennent des acides gras saturés myristiques et lauriques comme huile de babassu, huile de coco, huile de baie de laurier etc. Ce sont ces huiles adaptés pour la fabrication du savon qui permettent de créer un savon qui lave et forme une belle mousse. Idéalement elles ne doivent pas dépasser 20 à 30 % de mélange des huiles.

Huiles pour la tenue de la mousse

Les huiles riches en acides gras saturés palmitiques et stéariques comme le beurre de cacao, le beurre de Karité, etc garantissent l’onctuosité de la mousse. C’est agréable d’utiliser un savon avec une mousse bien que la mousse n’est en aucun cas une preuve du pouvoir lavant d’un savon.

Les acides gras saturés garantissent la dureté du savon. Pour faire un savon solide qui ne ramollit pas. Les huiles pouvoir lavant et moussant et les huiles pour la tenue de la mousse représentent en moyenne 40% à 60% du mélange des huiles pour savon.

Autres Huiles

Ce sont les huiles riches en acides gras monosaturés et polysaturés oléiques et linoléique qui peuvent être utiliser en fonction de leurs propriétés pour la peau. Ce sont des huiles qui n’ont pas de rôle majeure pour fabriquer son savon mais qui apportent leurs bienfaits et leurs vertus à la peau comme l’huile d’abricot, l’huile d’amande douce, l’huile de pépins de raisin, l’huile de son de riz, l’huile de sésame, l’huile d’olive qui permet d’obtenir un savon dur etc. Ces huiles représentent 15% maximum du mélange total des huiles.

Pour l’achat des huiles, on vous recommande ces huiles à savon avec un bon rapport qualité/prix pour réussir votre savon maison.

huile pour savon
Voir le prix des huiles pour savon sur Amazon

Soude pour savon

Communément appelée soude ou soude caustique, l’hydroxyde de sodium (NaOH) est l’alcali indispensable pour fabriquer son savon qui est tiré de l’eau de mer depuis des siècles. Vous pouvez retrouver la soude sous différentes formes soit la soude caustique pure ou la lessive de soude.

On attire votre attention à acheter le bon produit car vous ne pourrez pas faire du savon avec n’importe quelle soude qui n’aurait pas la pureté requise. Pour éviter tout erreur, nous vous conseillons la soude ci-dessous qui sert pour un usage domestique et qui est aussi adapté à un usage cosmétique.

Où se procurer la soude caustique  pour fabriquer son savon ?
soude caustique fabrication savon maison
Voir le prix de la soude caustique sur Amazon

Attention à ne pas confondre la soude caustique avec le bicarbonate de soude ou autre forme de sodium (erreur fréquente) qui n’a pas d’effet en saponification.

Si vous prenez de la soude caustique pure en perle pour votre savon vous avez besoin de 100% de soude. Vérifiez l’étiquette, vous devez lire le symbole NaOH.

On rappelle ici que la manipulation de soude caustique pure est excessivement dangereuse. Elle peut causer des brûlures. Pour son utilisation, il faut verser la soude dans de l’eau pour la dissoudre. Il se produit une forte chaleur. Attention à aérer la pièce et ne pas inhaler les vapeurs. Le port de protection pour fabriquer son savon est vivement recommandé pour faire du savon saponification à froid en toute sécurité.

La lessive de soude est une solution simple et sûre. La soude est déjà réduite dans l’eau à 30% environ, vous pouvez l’utiliser rapidement. Il ne reste plus qu’à la peser en fonction des valeurs indiqués par le calculateur.

Calcul de quantité de soude et d’eau pour savon

Pour la quantité de soude, il faut recourir à un calculateur SoapCalc qui est un outil de calcul. Comment utiliser SoapCalc pour faire son savon en vidéo ?

Chaque huile possède son propre indice de saponification, donnée qui permet de définir quelle proportion de soude utiliser. Face à la complexité, c’est préférable de faire appel à un calculateur pour les proportions de soude et d’eau à ajouter. La quantité de soude nécessaire à la préparation d’un savon s’obtient en multipliant l’indice de saponification (SAP) de chaque huile par sa quantité puis en additionnant les quantités de soude obtenues pour chaque huile et en soustrayant le surgraissage.

Même après des années de pratique, il est conseillé de faire ses calculs à deux reprises, c’est préférable de contrôler ses calculs au lieu de gaspiller des matières premières à cause d’une erreur de calcul.

La quantité d’eau nécessaire est définie par la quantité de soude et non la quantité d’huile. Il faut d’abord calculer la soude pour définir le poids de l’eau.

préparation de soude caustique pour savon

Eau pour savon ou liquide aqueux

L’eau permet de réaliser la réduction de la soude si vous avez opter pour la soude caustique pure. Il est possible de changer par un autre liquide mais on recommande vivement de débuter par de l’eau. Exercez-vous avec de l’eau pour vos premiers savons avant de partir dans des fabrications de savon plus sophistiquées. Comme pour la soude, prenez les valeurs du calculateur pour les proportions d’eau à ajouter.

Dureté du savon maison

Toutes les matières grasses (huiles, beurres) ne produisent pas un savon de dureté identique. C’est un critère important à prendre en compte dans le choix des huiles de la recette de votre savon. Certaines huiles et corps gras donnent un savon très mou ou trop dur si elle sont utilisées toutes seules d’où l’intérêt d’associer plusieurs huiles dans le même savon.

La dureté du savon nous donne aussi une indication sur la capacité du savon à fondre vite ou lentement, son pouvoir moussant élevé ou faible, sa capacité d’hydratation ou d’assèchement de la peau.

L’huile de coco est l’huile adaptée pour obtenir un savon assez dur. La cire d’abeille améliore aussi la dureté. Un savon à l’huile d’olive  à hauteur de 100% donne un savon mou et gluant qui nécessite un temps de séchage plus long.

C’est le coefficient INS qui permet dévaluer dureté d’un savon. C’est une valeur qui varie de 15 à 250 pour les graisses saponifiables. Plus le coefficient est faible plus le savon est mou. Le coefficient INS d’un savon est une moyenne pondérée, il s’agit de la somme des coefficients INS de chaque huile pondéré par leur quantité respective

Surgraissage du savon maison

Vous avez déjà repéré la mention surgras 8%  sur un savon maison. Mais à quoi correspond ce surgraissage exactement ? Un savon surgras est un savon doux enrichi en huile non saponifiable. La présence d’huile non saponifiée permet d’éviter le dessèchement de la peau à cause de l’action du savon qui dégrade le film hydrolipidique naturel de la peau.

Lors de la saponification à froid, la réaction de décomposition des huiles et beurres végétaux s’arrête à l’épuisement de la soude. Il n’y a plus de soude dans le savon final qui a été transformé en revanche un savon proportionné de façon égale entre la quantité de soude et la quantité d »huile sera décapant et caustique.

Surgraisser son savon c’est la garantir de fabriquer son savon qui n’est pas caustique ni corrosive. L’objectif est de laisser une quantité d’huiles non saponifiés dans le savon pour apporter douceur et nutrition à la peau. Le taux de surgraissage du savon est en général entre 7 à 10%.

En augmentant ou en diminuant la quantité de soude, vous fabriquer un savon surgras.  Vous pouvez soit ajuster la quantité de soude pour arriver au pourcentage de surgraissage voulu avec le calculateur. Moins il y a de soude plus le taux de surgraissage est élevé. Sinon vous pouvez ajouter des huiles supplémentaires « à la trace  » appelé aussi le surgraissage à la trace en vous basant des données indiquées par le calculateur.  L’ajout de ces huiles a lieu au moment de la trace donc ces huiles ne sont pas saponifiées donc le savon final contient toutes les propriétés de ces huiles.

Le savon surgras est adapté aux peux sensibles et délicates. Il est aussi adapté aux peaux sèches qu’il nourrit et aux peaux grasses qui produisent moins de sébum et se régulent de façon naturelle.

savon surgras

Comment surgraisser son savon maison ?

Vous avez 2 façons de fabriquer son savon surgras soit en ajoutant des huiles soit en soustrayant de la soude. Réduire la soude équivaut à surgraisser le savon. Les deux méthodes peuvent être utilisées séparément ou combinées.

Méthode réduction de soude

La méthode réduction de soude consiste à déduire un pourcentage de soude une fois le calcul de celle-ci terminé. Par exemple une réduction de soude de 10% permet d’obtenir un savon surgras à 10% ce qui est une excellente proportion. Il ne faut pas dépasser les 15% (C’est une contrainte technique) car au-delà la saponification en pourra pas se faire correctement.  Un savon trop surgras se conserve moins longtemps car la partie non saponifiée des huiles aura tendance à rancir.

Par prudence il est nécessaire de respecter une réduction de soude à 5% afin d’avoir la garantie de ne pas avoir trop de soude.

Méthode surgraissage à la trace

La méthode de surgraissage à la trace consiste à ajouter des huiles à la trace. Toutes les huiles ajoutés après la trace ne feront pas l’objet d’une saponification. C’est une excellente méthode pour choisir les huiles que vous souhaitez saponifier des autres huiles que vous voulez conserver pour enrichir le savon.  En général, on conserve les huiles précieuses ou des beurres riches comme huile d’amande douce, huile de jojoba, huile d’avocat, huile de noyau  d’abricot, le beurre de karité, le beurre de cacao etc.

On évoque ici la trace. Mais savez-vous au juste qu’est-ce que c’est que la trace ?
La trace est l’instant où une goutte de liquide tombe à la surface de la pâte à savon et laisse une légère trace avant d’être absorbée. Dans le cas où l’on arrête de mélanger trop top, la prise du savon peut-être largement compromise. Si vous avez un doute sur l’obtention de la trace il est préférable de continuer à mélanger jusqu’à ce que la trace soit nette dans un mélange homogène.

Additifs (ajouts) dans le savon maison

L’intérêt de faire son savon c’est la possibilité d’intégrer des ajouts. Il est possible d’ajouter de nombreux ingrédients à votre savon saponification à froid. L’ajout se met à la fin de la préparation au moment de la trace.

  • Fleurs ou plantes séchées pour l’esthétisme
  • Exfoliants comme le marc de café, la cannelle, le sable, flocons d’avoine etc
  • Fragrance ou parfum pour savon qui se conserve après le processus de saponification.
  • Huile essentielles : Entre 1 à 5% du  poids total des huiles. Idem certaines huiles essentielles se conservent mieux en saponification que d’autres. Pas d’agrumes car elles ne se conservent pas bien.
  • Colorant pour savon : mica pour colorer son savon et oxyde
  • Miel ou sirop d’agave pour l’hydratation.
  • Colorants végétaux : charbon activé, cacao en poudre , curcuma etc
  • Argile pour ses propriétés
  • Huiles et beurres pour le surgraissage du savon

Vous êtes limités ici que par votre propre créativité. Pour débuter, n’alourdissez pas la liste des ingrédients car  vous serez débordé au moment de la trace. Certains ajouts accélèrent la trace, la pâte à savon devient de plus en plus épaisse.

Matériel de saponification à froid

Le matériel de saponification à froid consiste essentiellement à celui qu’on peur retrouver dans sa cuisine.  Toutefois on vous conseille d’allouer un matériel dédié pour fabriquer son savon de celui de la cuisine. Autre point vous avez besoin de matériel spécifique que vous retrouverez ci-dessous. Voilà la liste non exhaustive avec des recommandations de matériel.

La règle de base pour l’achat de votre matériel pour faire son savon est de bannir l’aluminium, l’étain et le zinc. Pour les plastiques, on vous conseille des plastiques souples qui résistent à la soude. Les ustensiles en verre donnent une bonne visibilité en revanche ils sont lourds à manier.

Moule à savon

Choisir son moule à savon.
Moule à savon Prix
kit de démarrage fabrication de savon maison à froid Voir le prix sur Amazon
moule a savon Voir le prix sur Amazon
Moule à savon kit complet Voir le prix sur Amazon

Mixeur plongeur pour savon

Incontournable pour le mélange de la pâte à savon sinon vous pouvez le faire manuellement si vous avez du temps  mais le mixeur permet d’obtenir une pâte à savon homogène.

mixeur plongeur saponification à froid
Voir le prix Mixeur plongeur sur Amazon

Balance de précision

Pour fabriquer son savon, la mesure des ingrédients doit se faire au gramme près.

Balance de précision pour peser les ingrédients au gramme près
Voir le prix de la balance de précision sur Amazon

Thermomètre de précision

Pour suivre l’évolution de la température des huiles et de la soude caustique vous avez besoin d’un thermomètre électronique pour  fabriquer son savon.

thermomètre
Voir le prix du thermomètre sur Amazon

Si vous avez besoin ustensiles et de conseils, vous pouvez consulter notre article sur le matériel pour fabriquer son savon.

Récipient type Pyrex qui résiste à la chaleur (100°C) pour la dilution de la soude caustique et verser la lessive de soude. Le Bec verseur en verre ou en plastique (pichet à anse) est conseillé pour une meilleure prise en main et verser facilement  la soude dans vos huiles.

bec verseur savon maison

Bol pour peser les ajouts

 Bol à mélanger
bol à mélanger fabrication de savon

Pichet à mélanger avec ses verres doseurs pour la mesure des ajouts avec précisionpichet à mélanger fabrication de savon maison

Cuillères, Spatule (Maryse)

Spatuleutile pour racler la pâte à savon.
fabrication savon spatule

 

Mesures de sécurité pour faire son savon

La soude est un ingrédient dangereux qu’il faut manipuler avec précaution. L’hydroxyde de sodium (soude) est un produit extrêmement corrosif qui peut engendrer de sévères brûlures et même la cécité si elle est projetée dans les yeux. On rappelle aussi que les vapeurs sont nocives. Pour votre sécurité, il est indispensable de respecter les précautions. Dans un premier temps, il est impératif de vous équiper convenablement pour éviter des brûlures car la soude peut agresser votre peau. A vrai dire les premiers achats doivent commencer par la sécurité.

Lors de la manipulation de la soude, il faut être vigilant aux projections possibles lors de la préparation de la pâte à savon. On conseille fortement le port de lunette de protection par principe de précaution pour vous protéger des projections dans les yeux.

Dans le cas où projection de la pâte à savon, rincez avec du vinaigre blanc pour éviter les brûlures.

Masque de protection pour faire du savon

masque protection savon
Voir le prix du masque de protection sur Amazon

  • Lunette de protection couvrante
  • Blouse ou vêtement qui couvre bien
  • Gants de protection

Si besoin d’informations supplémentaires sur la sécurité pour faire du savon.

Si vous êtes arrivés jusqu’à ce niveau de l’article, on vous félicite pour votre engagement. On espère que les explications ont été claires sur la partie théorique. Cette page a été conçue pour vous donc n’hésitez pas à laisser vos commentaires ou appréciations dans la section commentaire en bas de l’article. On peut passer à la partie pratique pour fabriquer son savon !

Fabriquer son savon de A à Z

  1. Préparez son plan de travail. Une fois que vous avez trouver votre recette de savon maison il faut commencer par préparer son plan de travail en rassemblant tout son matériel (balance, récipients, thermomètre, mixeur-plongeur, moule, spatules) et tous les ingrédients de la recette que vous avez besoin et équipez de votre tenue et de vos protections pour faire du savon. Recouvrez le plan de travail
  2. Pesez tous les ingrédients et les additifs dans votre grand récipient, celui où vous allez préparer la pâte à savon. Dans un premier temps posez le récipient sur la balance et l’aide de spatule prélevez les graisses solides (beurre de coco,  beurre de karité etc) pour les peser.  Placez le récipient dans une bassine contenant de l’eau chaude pour faire un bain-marie doux. Puis pesez les huiles liquides  dans le grand récipient dans lequel vous mettrez votre préparation finale. L’eau et la soude dans leur récipient respectifs, les huiles et les beurres solides dans un récipient pour le bain-marie, les ajouts  dans des bols. Préparez le moule à savon en le graissant ou en le recouvrant de papier sulfurisé, les couvertures et la boîte  car nous n’aurez pas le temps de le faire plus tard.
  3. Dissolvez la soude dans l’eau en la versant avec précaution après l’avoir pesé. N’oubliez le matériel de protection (gants, lunette et masque). Versez et remuez doucement avec une spatule qui résiste à la chaleur la soude dans l’eau jusqu’à l’épuisement de la soude. Le mélange commence à chauffer fortement et produit de la vapeur. La solution monte à une température de 96°C en dégageant des vapeurs toxiques.  Ne respirez pas au-dessus du récipient et portez votre masque de protection ;-).  Les perles de soude fondent petit à petit. Laissez les refroidir à côté. Placez le thermomètre dans le liquide et placez le récipient dans un bain-marie d’eau froide.
    Dans le cas où vous utilisez de la lessive de soude, il suffit juste de verser la lessive de soude dans votre récipient puisqu’elle est déjà prête.
  4. Préparez votre bain-marie pour y faire fondre les huiles et les beurres. Dès que les huiles solides ont fondues, vous pouvez les ajouter dans un grand récipient et laissez refroidir.
  5. Ajoutez la soude aux huiles lorsque le mélange de soude et d’huiles ont baissé en température.  Vous avez besoin que les huiles et la soude soient à la même température c’est-à-dire 29°C (température idéale). Renouvelez les bains si nécessaire. Attention à mélanger avec  précaution. Versez lentement la solution de soude dans les huiles avec filet continu tout en remuant énergétiquement.
  6. Mixez la pâte à savon avec votre mixeur plongeant pour tout mélanger. Mixez pendant quelques minutes en observant la texture de la pâte pour y détecter l’apparition de la trace. Vous savez que vous avez atteint la trace lorsque vous relevez le mixeur et que vous voyez une trace restée à la surface de la pâte. N’attendez pas que la trace soit trop franche pour commencer à mettre vos ajouts sinon la pâte sera  difficile à travailler. Dès que la trace est apparie, vous pouvez retirer le mixeur et continuez avec la spatule.
  7. Ajoutez les ajouts un par un en mélangeant les ingrédients (huiles essentielles, huiles précieuses et autres additifs). Mélangez bien à la spatule jusqu’à l’obtention d’une homogénéité complète. Le temps est compté. C’est un moment délicat de la fabrication de savon souvent stressant puisque vos ajouts accélèrent la trace. Une fois que vous avez introduits tous les ajouts, mixez une dernière fois la pâte pour homogénéiser le tout.
  8. Coulez la pâte à savon dans votre moule à savon  de préférence sur une surface plane et versez la préparation à l’aide d’une spatule. Vous pouvez décorer le dessus de votre savon avec des fleurs, de l’argile pour donner un côté esthétique. Recouvrez la surface d’une pellicule de papier cellophane pour éviter l’air à la surface puis recouvrez le d’une serviette, linge de bain ou couverture, fermez la boite.
  9. Laissez reposer le savon pendant 24h dans un endroit ni trop froid ni trop chaud sans ouvrir ni déplacer
  10. Démoulez délicatement la barre de savon en enfilant des gants car le savon est toujours corrosif à ce stade et coupez le savon au format désiré.
  11. Laissez curer les pains de savon pendant 4 semaine minimun. Il s’agit du temps nécessaire pour que le processus de saponification à froid arrive à son terme.  Alignez les pains sur une surface plane en espaçant de 2 centimètres chaque pain de savon. Entreposez dans un endroit tempéré et aéré à l’abri du soleil pendant 4 semaines.

Après la fabrication de son savon

Maintenant que vous avez coulé la pâte à savon dans son moule, la température du savon s’élève (c’est la réaction exothermique). Aucune inquiétude à avoir, c’est totalement normal. Le moule devient chaud. On vous conseille de ne pas pas le placer dans un endroit trop frais pour éviter une surchauffe ce qui peut faire des craquelures ou des explosions internes. Votre barre  de savon n’est pas dégradée, le savon est toujours de bonne qualité.

En revanche dans le cas où vous observez des petits dépôts de soude au niveau des craquelures, on vous invite à ne pas utiliser ce savon.

Lorsque la barre de savon atteint une certaine température, on entre en phase de gel. La barre de savon change de couleur en son centrer. On vous recommande de couvrir votre savon avec une serviette pendant la phase de gel.

La cure du savon c’est la période de temps durant laquelle la saponification continue son processus. Il reste encore une quantité de soude dans le savon qui n’est pas encore transformé, le savon est caustique et ne peut pas encore être utilisé. Il faut patienter 4 semaines minimum avant de pouvoir l’utiliser. Placez dans un endroit sec à l’abri de la lumière pour faciliter le séchage.

Nous arrivons à la fin de ce guide pour fabriquer son savon. Comme vous pouvez le constater faire son savon c’est complexe, c’est de la vrai chimie. Il y a besoin d’une vraie préparation et des connaissances.

Nous espérons que cet article peut vous  motiver à passer à l’action et que vous aurez comme nous attraper le virus du savon. Faire du savon devient très vite addictif. On vous conseille d’essayer. Au bout de plusieurs essais, vous  serez à l’aise avec la méthode de fabrication et vous aurez de plus en plus de plaisir à faire votre savon. La pratique vous apportera des connaissances sur les propriétés de chaque ingrédient .

Pour les débutants, c’est le meilleur moment pour vous lancer. Il y a quelques années, il y avait peu d’infos sur internet et encore moins de matériel accessible. Aujourd’hui vous pouvez tout trouver sur Internet (voir les liens ci-dessous) et commencer à faire votre propre savon cette semaine.

LANCEZ-VOUS….

Comment fabriquer son savon ?

Matière première pour savon maison
30 Huiles et beurres végétaux pour savon maison
Matériel pour faire son savon maison
Equipement pour faire du savon maison
Comment choisir la matière première pour faire son savon maison ?

fabriquer un savon a froid

Partager avec vos amis
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *