Savon de marseille

savon de marseille Le savon de Marseille est un produit cosmétique français connu mondialement depuis des siècles. C’est un  symbole de la fabrication de savon et c’est aussi un des emblèmes d’un savoir-faire artisanal français. Le savon de Marseille original est le résultat de la décomposition des corps gras végétaux par la lessive de soude en savon selon la méthode traditionnelle.

Malheureusement on retrouve beaucoup de différents types de savon de Marseille produit à l’étranger qui n’est pas pas conforme à la fabrication traditionnelle du savon de Marseille. Le savon de Marseille est-il le meilleur savon pour votre peau ?

Définition : qu’est ce qu’un savon de Marseille ?

Le savon de Marseille traditionnel est exclusivement composé à 72% d’huiles végétales sans aucun additif aucun conservateur.

C’est un savon qui se présente sous forme de savon solide uniquement. Il résulte du processus de saponification à chaud avec une cuisson au chaudron.

Quelle est la composition du savon de Marseille ?

Le savon de Marseille est composé d’huiles végétales en l’occurrence de l’huile d’olive qui est le premier ingrédient.

Histoire du savon de Marseille ?

L’art de faire du savon remonte à une époque assez reculée dont on ne saurait fixer une date précise. Selon Pline, le savon a été inventé dans la Gaule et c’est à Marseille qu’on commence à utiliser du savon.

Marseille était la capitale du midi, l’industrie du savon prend naissance dans ses murs puis se propage dans les autres colonies fondées par les Grecs et les possessions romaines.

La Provence disposant d’huile d’olive, soude et de sel de Camargue, la région devient le berceau de la savonnerie par excellence dès le Moyen Age. À l’époque, on se sert du savon en médecine avec des lotions savonneuses pour les maladies de peau. De nombreux médicaments sont composés de savon pour la guérison de maladies.

Grâce à sa renommée, l’industrie du savon à Marseille se développe. Le savon de Marseille est certainement le premier de tous les savons. Sous Louis XIV, la savonnerie est introduit dans les autres parties de la France pendant l’administration de Colbert:

Selon l’article III de l’édit de 1688 :

On ne pourra se servir dans la fabrique de savon, avec la barrille, soude ou cendre, d’aucune graisse, beurre ni autres matières ; mais seulement des huiles d’olives pures, et sans mélange de graisse, sous peine de confiscation des marchandises.

Au XIX ème siècle, Marseille avait élargie le commerce du savon à toute l’Europe. La fabrication de savon s’élève à son apogée.

Comment est fabriqué le savon de marseille ?

Le savon de Marseille est un mélange d’huiles végétales et de soude. Le procédé de fabrication est la saponification à chaud c’est-à-dire que les matières premières sont chauffées dans de grands chaudrons à une température de 130°C.

La méthode de fabrication à chaud se décompose selon les étapes suivantes :

Empâtage

L’empâtage consiste à décomposer les matières grasses en savon grâce à la soude caustique et de la chaleur. Il s’agit d’une réaction chimique dans une grande cuve (grand chaudron). Dans cette chaudière, on verse la quantité nécessaire de lessive et la quantité d’huile à saponifier. Les deux substances sont mélangées sous l’influence de l’ébullition.

Relargage ou lavage du savon

Le relargage consiste à purger la pâte savonneuse de la soude résiduel et de la glycérine etc. On verse une lessive chargée de sel tout en brassant avec une longue perche afin d’obtenir une pâte homogène et consistante. La glycérine se décante en fond de cuve. Une fois que la pâte à savon est lavée, il ne reste plus que la cuite.

Cuite ou cuisson

Le savon cuit pendant 10 jours à une température de 130°C sous la surveillance du savonnier. La cuisson complète le procédé de saponification en transformant les matières grasses restantes. Elle procure à la pâte à savon de la fermeté, de la densité et de la solubilité.

Liquidation du savon

On procède à plusieurs lavages à l’eau afin d’obtenir un savon « extra pur » en éliminant la glycérine et les impuretés. La liquidation a pour but de ramollir le grain du savon et de rendre la pâte presque liquide.

Contrairement à la saponification à froid, la glycérine est retirée du savon. Or la glycérine est fabriquée naturellement lors du processus de saponification, c’est un ingrédient reconnu pour ses nombreuses propriétés adoucissantes et antiseptiques.

Coulage ou la coulée de la cuite

La pâte savonneuse est versée dans des moules énormes qui sont appelés « mises« . Les mises sont les vaisseaux dans lesquels on coule le savon lorsqu’il est cuit. Ce sont de grandes et fortes caisses de planches ajustées.

Séchage

Après 2 à 3 jours, le savon est sec et prêt à être découpé.

Découpage

Le savon est ensuite découpé dans les mises en pain de savon puis les pains sont découpés en bloc de différentes tailles.

Inconvénients du savon de Marseille

Aujourd’hui le procédé traditionnel de la confection de savon de Marseille n’est pas écologique et nuit à l’environnement. La production de savon de Marseille dégrade la planète car elle rejette des eaux polluantes lors de l’étape du lavage.

Certains acteurs souhaitent limiter les étapes de lavage et de liquidation de la pâte à savon pendant la fabrication ce qui permet de réaliser de grandes économies d’eau mais il faut que la tradition évolue pour ajuster le procédé de fabrication marseillais.

Procédé de fabrication non écologique.

  • Nécessité de grandes quantités d’eau qui sont polluées

La fabrication du savon de Marseille nécessite beaucoup d’eau lors du lavage de la pâte. L’eau qui ressort du procédé de fabrication du savon de Marseille est une eau polluée car elle récupère toutes les impuretés de la pâte à savon.

  • Temps de cuisson à haute température pendant 10 jours

Le savon de Marseille doit cuire pendant 10 jours à une température de 130°C dans des chaudrons ce qui nécessite une quantité d’énergie considérable.

  • Savon de Marseille avec de l’huile de palme

Hélas certaines savonneries utilisent de l’huile de palme dans la composition de leur savon de marseille. L’explication est historique car l’huile de palme était utilisée au XIX ème siècle avant le désastre écologique et la déforestation.

Les producteurs de savon de Marseille doivent-il moderniser leur approche et ajuster la sélection de leur matières premières en fonction de la réalité d’aujourd’hui ?

Comment reconnaitre un véritable savon de Marseille ?

Le savon de Marseille n’est pas une appellation protégée. Il n’y a donc aucune obligation de fabriquer un savon à Marseille pour qu’il puisse avoir l’appellation savon de marseille. De ce fait la Chine et la Turquie sont les pays fabricants le plus de savons de Marseille.

Vous pouvez donc trouver sur le marché des savons appelés savons de marseille qui ne respectent pas le processus de fabrication marseillais. Il faut aussi faire attention aux appellations trompeuses comme « Le petit Marseillais » ou le « Véritable savon de Marseille ».

La composition du savon de Marseille originale est reconnaissable selon 4 caractéristiques :

Forme cube ou en pain de savon

Il n’y a pas de savon de marseille liquide ou ovale etc.

Savon de couleur brun-vert ou blanc

Il n’y a pas de savon de marseille rose ou bleu, pas de couleur affriolante. Le savon de Marseille artisanal est soit vert, fabriqué à base d’huile d’olive et d’huile de coprah pour la toilette du corps soit le savon de marseille est blanc à base d’huile de palme et d’huile de coprah pour la lessive.

Savon estampillé

Le savon de marseille originale est estampillé sur les 6 faces.

Composition simple avec 6 ingrédients maximun

En général on retrouve de l’huile d’olive, de l’eau, de la soude et du sel. Il faut un minimum 72% d’huiles végétales. Pas de colorant ni parfum ni conservateur.

Les cubes de savon de Marseille sont marqués et estampillés du seau de la savonnerie dont ils proviennent. Napoléon Bonaparte appréciait le savon de Marseille, il impose l’estampille sur les cubes de savon à partir de 1812 pour garantir leur provenance.

Les autres savons

Tout savoir sur le savon :
Partager avec vos amis
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *