Comment faire du savon ?

comment faire du savon

Bien qu’il existe d’autres méthodes de fabrication du savon, l’article présente comment fabriquer du savon avec le procédé de saponification à  froid à partir de zéro. Comment fabriquer du savon ? C’est devenu le loisir et la passion de  beaucoup de personnes. Il y a tellement de façons de personnaliser une recette de savon maison que vous pouvez changer à chaque fois ! Une fois que vous avez compris le principe, vous ne pourrez  plus jamais utiliser un autre savon que les vôtres !

Comment fabriquer son savon  ?

Le savon saponifié à froid est fabriqué sans qu’aucune chaleur externe ne lui soit appliquée, tandis que le savon à chaud est souvent cuit dans une cuve ou une mijoteuse pour accélérer le processus de saponification du savon.

Beaucoup de gens ont des réticences à fabriquer du savon car cela nécessite la manipulation de soude caustique. On connait bien ce sentiment pour l’avoir aussi ressenti ! Parfois on souhaite même qu’une autre personne s’occupe de cette partie mais rassurez-vous on devient rapidement à l’aise avec l’idée. La soude caustique exige de la prudence, mais il faut juste faire preuve du même bon sens comme dans n’importe situation.

D’accord ! Maintenant, nous sommes prêts à commencer à apprendre comment faire du savon !

Comment faire du savon en  12 étapes ?

1. Choisissez une recette savon maison et faites-la passer dans un calculateur en ligne.

Vous pouvez trouver une multitude de recettes éprouvées pour faire du savon sur Internet ou des ouvrages sur la fabrication de savon. Il est important de vérifier la recette à l’aide d’un calculateur  si vous décidez d’apporter des modifications à votre recette car chaque type d’huile nécessite une quantité différente de soude caustique pour se saponifier ( c’est-à-dire se transformer en savon).

Ainsi, si vous n’avez plus l’huile d’amande douce requise dans une recette et que vous voulez utiliser du beurre de karité à la place, vous aurez probablement besoin d’une quantité différente de soude caustique ou votre savon artisanal finira par être trop dur ou trop mou.

Généralement il vous suffit d’insérer votre recette savon maison dans les espaces vides et de calculer la quantité de soude nécessaire. Vous pouvez aussi créer un savon saponifié à froid surgras à 5 ou 6 % pour la plupart des recettes.

2. Assemblez les ingrédients et les équipements de sécurité.

La soude caustique est parfois difficile à trouver. Vous pouvez facilement en retrouver sur Internet. Pour les matières premières, il existe de nombreux vendeurs en ligne où vous pouvez acheter des huiles et des beurres, mais vous pouvez également trouver des ingrédients dans votre supermarché habituel. N’oubliez pas que vous avez besoin de gants résistant à la chaleur et aux produits chimiques, de lunettes de protection et d’un thermomètre de précision.

Rassemblez tous les items de la votre liste d’équipement nécessaire pour faire son savon afin d’avoir un aperçu complet du matériel dont vous avez besoin sous la main avant de commencer.

3. Préparez le moule à savon

Si vous utilisez un moule à savon en bois  ou moule à savon recyclable, recouvrez-le avec du papier sulfurisé. On vous recommande des moules à savon en bois  que vous pouvez retrouver en ligne à plusieurs endroits.  Si vous voulez faire de joli savon surgras, vous pouvez choisir parmi la grande diversité de moules à savon en silicone pour la fabrication de savon maison.

4. Pesez l’eau déminéralisée

D’abord, mesurez l’eau déminéralisée dans un récipient en acier inoxydable ou en plastique polypropylène résistant. Marquez clairement ce récipient avec un symbole  pour éviter les incidents.

Tous les ingrédients du savon doivent être pesés avec une balance numérique de précision, y compris vos liquides. Le poids des huiles et de la soude caustique doit être exact.

5. Pesez la soude caustique.

Portez les gants, les lunettes de protection et le masque respiratoire.  Versez lentement et avec précaution la soude caustique puis reboucher immédiatement le récipient de soude ensuite stockez le loin  des enfants et des animaux domestiques. Essuyez le plan de travail  avec un essuie-tout humide pour vous assurer de récupérer tous les grains égarés qui se sont répandus lorsque vous avez versé.

Pour faire son savon maison, vous avez besoin d’une balance de précision, c’est essentielle ! Ne mesurez pas les ingrédients à la cuillère à soupe etc car cela n’est pas assez précis. Manipulez la soude caustique avec des gants de protection, des lunettes de protection appropriés et un masque respiratoire et respectez bien le dosage. Éloignez les enfants. Si vous souhaitez faire du savon avec les enfants, on vous invite à réaliser des ateliers pour faire son savon maison sans soude caustique.

6. Versez la soude caustique dans l’eau.

On vous conseille de faire la solution de soude caustique dans l’évier de votre cuisine par exemple afin d’éviter les éclaboussures ou les gouttes ou l’effet « volcan ». Cela peut arriver. Assurez-vous de verser la soude caustique dans de l’eau avec une température inférieure à la température de la pièce.

Ajoutez toujours la soude caustique au liquide et non l’inverse. La combinaison soude + l’eau monte rapidement en température. Soyez donc prudent lors de la manipulation d’où l’intérêt de porter un masque. Vous pouvez laisser votre fenêtre ouverte pendant cette étape ou travailler à l’extérieur pour cette partie. Si vous n’avez pas une ventilation adéquate, pensez à porter un masque. Remuez avec une cuillère en plastique robuste ou une spatule en silicone jusqu’à dissolution complète et placez le mélange dans un endroit sûr, hors de portée des enfants et des animaux domestiques, jusqu’à ce que le mélange refroidisse.

7. Pesez et chauffez les huiles, les beurres et les graisses.

Vous pouvez soit chauffer le tout dans une récipient en acier inoxydable et le laisser refroidir à la bonne température. Ou bien, vous pouvez fondre les beurres végétaux (graisses solides)  comme l’huile de noix de coco, l’huile de babassu, le beurre de cacao, le beurre de karité, et), puis les associer avec les huiles liquides. Ensuite  vous pouvez mélanger avec les huiles liquides. En général, cela chauffe suffisamment le tout, mais si nécessaire, vous pouvez chauffer le mélange un peu plus longtemps jusqu’à ce que les huiles combinées atteignent la température recommandée.

8. Surveillez les températures et ajustez.

Ajustez la température vos huiles et de la solution de soude caustique en vous aidant d’un thermomètre sans contact pour la mesure.  Vous pouvez refroidir la lessive de soude en la plaçant dans un évier rempli de quelques centimètres d’eau et de glaçons si elle doit être refroidie plus rapidement.

La gestion de la température est une préférence subjective et personnelle qui varie en fonction des personnes. Certains ne mélangent qu’à des températures plus élevées que  tandis que d’autres laissent tout reposer pendant la nuit et mélangent le lendemain matin à température ambiante. Les deux façons sont bonnes à utiliser ! Une fois que les températures souhaitées sont atteintes, versez lentement la solution de lessive dans le récipient d’huiles et de beurres.

9. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une trace.

À l’aide d’un mixeur-plongeur, mélangez la pâte de savon par petites touches de quelques secondes à la fois, en remuant à la main et en arrêtant le moteur entre chaque fois. Ne faites pas fonctionner le mixeur-plongeur en continu, car vous risquez de brûler le moteur et votre savon s’épaissira trop rapidement.

La plupart des  recettes de savon devraient atteindre le stade de « trace » en quelques minutes seulement. Le terme « trace » signifie que lorsque vous versez un peu du mélange de savon sur la surface de celui-ci, il laissera un léger motif ou une trace avant de retomber dans le mélange.

Votre mixeur-plongeur doit être utilisé uniquement pour la fabrication de savon naturel et non pour l’alimentation. Une fois la trace atteinte, ajoutez tous les additifs tels que le miel, les colorants naturels et les huiles essentielles etc et mélangez à la main jusqu’à ce qu’ils soient tous incorporés.

10. Versez la pâte à savon dans le moule.

En travaillant rapidement, versez le savon dans votre moule à savon déjà préparé, en lissant le dessus avec une spatule en silicone ou une cuillère en bois si nécessaire. Ramassez le moule et donnez-lui quelques coups secs sur la table pour l’aider à se débarrasser des petites bulles d’air qui ont pu se former.

Le savon est encore caustique à ce stade, alors gardez vos gants et sachez que la pâte de savon brut peut vous brûler la peau. Si cela se produit, rincez abondamment à l’eau froide.

11. Couvrez et isolez le moule.

Cela permet de maintenir le savon au chaud afin qu’il puisse passer en phase de gel et terminer sa saponification à froid.  Si vous fabriquez du savon avec du lait, il faut lui appliquer un traitement spécial et il n’est pas nécessaire de le couvrir.

Laissez reposer pendant environ 24 à 36 heures. Vous pouvez cependant jeter un coup d’œil de temps en temps. Si vous repérez une fissure se formant sur le dessus, cela signifie que le savon est trop chaud et doit être découvert.

12. Démoulez et découpez en barre

Vous pouvez couper le savon en barre immédiatement ou plus tard. Il est préférable de faire la découpe assez rapidement après la fabrication, pour que le savon soit encore facile à couper. Vous pouvez utiliser un couteau ou un coupe-savon à fil. Vous pouvez aussi acheter un découpeur sur Internet.

Laissez les pains de savon durcir à l’air libre sur un support en les retournant de temps en temps, pendant au moins 4 semaines. Et c’est ainsi que vous pourrez fabriquer votre propre savon, en partant de zéro !

Partager avec vos amis
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *