Matériel de sécurité pour faire son savon maison

Il faut évidemment toujours des manches longues, des pantalons longs et des chaussures qui vous couvrent bien les pieds. C’est important une vieille blouse, un vieux t-shirt à manches longues, si vous avez quelque chose qui est bien resserré au niveau des manches c’est encore mieux. Si vous voulez aller plus loin et ouvrir votre savonnerie artisanale, découvrez notre formation savonnerie à distance.
matériel de sécurité fabrication de savon

Protection du visage pour la fabrication du savon

On parle ici de la protection du visage et des yeux. Pour moi le minimum c’est vraiment ce type de lunettes-là. Ce sont des lunettes qui sont déjà bien couvrantes au niveau des yeux et qui en plus ont un contour en silicone qui les rend complètement hermétique c’est-à-dire que même en cas de projection, ça ne passe pas derrière les lunettes.

C’est bien aussi si vous manipulez des poudres alors sur des petites quantités quelques grammes de micas ou d’argile ou autre ce n’est pas bien méchant mais tout ce qui est poudre, c’est très volatile et si vous avez les yeux sensibles ou si vous en êtes vraiment beaucoup à force ça peut effectivement vous irriter les yeux, pour la manipulation de poudre c’est pas mal et c’est le minimum.

C’est vraiment pour protéger les yeux. Parce qu’avec la soude caustique, une goutte de soude caustique dans votre œil et vous perdez votre œil en quelques secondes. On ne rigole absolument pas avec ça et surtout pas avec les yeux parce qu’il n’y a pas de réparation.

Le mieux que j’ai trouvé c’est le casque-visière parce que d’une part ça protège les yeux mais ça protège également tout le visage, je trouve ça vraiment génial. Notamment pour les personnes comme moi qui porte des lunettes parce que forcément quand on porte ça, on ne peut pas porter ses lunettes en dessous. Pour moi ça va parce que je n’ai pas une correction trop forte mais pour les gens qui ont vraiment besoin de porter des lunettes pour voir ce qu’ils font, ce n’est pas adapté. Il existe des sur-lunettes de protection.

Personnellement ça ne s’adapte pas à ma monture de lunettes donc je ne les ai pas à conserver. J’ai largement préféré ce modèle-là, une visière qui protège tout le visage. Quand je fais du savon  saponifié à froid sauf quand je manipule des poudres volatiles où je mets ça mais sinon quand je fais du savon et que c’est juste pour le mélange de soude etc je porte la visière c’est vraiment très bien.

Pour tout ce qui est respiratoire si vous manipulez à l’intérieur dans une maison qui n’est pas spécialement aérée ou un endroit où il n’y a pas de fenêtre, un garage ou quelque chose comme ça, il vous faudra impérativement un masque respiratoire complet. Vous avez ce type de masque que j’aime beaucoup, ça s’appelle un demi-masque. Je vous laisserai tous les liens que vous pourrez aller voir dans la description dans les documents joints.

Je prends celui-là, qui est un masque 3M c’est ce qu’on appelle les masques jetables, les demi-masques jetables. On dit jetable mais évidemment on ne le jette pas à chaque fois. Personnellement en savonnerie artisanale professionnelle, où je fais du savon en grande quantité plusieurs fois par semaine ce type de masque je les garde un an.

Si vous en faites en amateur et que vous ne faites pas du savon naturel 3 fois par semaine ça dure des années. C’est du jetable car la cartouche (filtres du masque) ne peut pas se changer mais on ne les change pas tout le temps. Sinon vous avez des gros masques avec les grosses cartouches sur les côtés. Vous pouvez changer les cartouches lorsque le masque commence à s’user mais c’est pareil, vous n’allez pas les changer tout le temps. L’inconvénient : ils sont beaucoup plus encombrants.

Du coup quand vous les avez sur le visage, ça vous gêne beaucoup plus, déjà parce qu’il est plus lourd et en plus il vous masque beaucoup plus la vue quand vous regardez ce que vous faites sur votre plan de travail, donc je ne trouve pas ça forcément préférable.

Celui-là il est vraiment très bien ça fait plusieurs fois que je le renouvelle et je prends toujours le même. Si par exemple vous travaillez en extérieur, où que vous travaillez dans une zone où vous ouvrez toutes les fenêtres et qui est aérée, ce n’est pas forcément nécessaire d’avoir un masque de ce type-là.

Si par exemple vous travaillez avec de la lessive de soude déjà mélangée, vous pourrez prendre les masques FFP2 qui ont une petite cartouche avec une petite filtration mais c’est suffisant si vous travaillez en extérieur ou dans une zone où vous avez vraiment une grande aération ou lorsque vous manipulez de la soude déjà diluée.

Cependant c’est sûr que même avec les masques FFP2, il ne faut pas non plus vous pencher et respirer les vapeurs de soude de votre lessive on est bien d’accord. Vous gardez la distance.

Il faut toujours garder sa distance avec la soude. Vous ne vous mettez pas au-dessus des vapeurs de soude. Vous gardez vos distances. Les vapeurs (fumées) durent grosso modo pendant une trentaine de seconde après elles sont dans l’air et vous pouvez en respirer. Par précaution je vous conseille le masque respiratoire qui sera beaucoup plus efficace sur le long terme pour continuer à faire son savon fait maison de façon régulière.

Autre chose qui est optionnel mais que je vous conseille c’est de protéger vos surfaces parce que moi je travaille ici sur un plan de travail en inox donc là clairement je n’en ai pas besoin mais c’est pour la démonstration. Moi j’ai toujours utilisé des toiles cirées à la coupe.

Idéal pour bien protéger le plan de travail dans votre cuisine ou tout autre surface, une table ou autre pour ne pas l’abimer au cas où vous renversez quelque chose : la petite toile cirée c’est ce que je vous conseille. Il ne faut rien aux alentours. Pas d’alimentaire, pas d’autres appareils, rien du tout. Vous gardez un plan de travail complètement vide uniquement pour votre savon surgras.

1 commentaire

  1. un sincère merci pour ces information car je suis entrain de préparer une formation pour des groupe de femmes dans 7 villages dans la commune de Dédougou au Burkina Faso. Je souhait votre contribution pour cette formation puisse profiter aux femmes, dans un premier temps à leur hygiène de santé et en second leur procurer des ressources finnancières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *