Quelles sont les solutions aux problèmes pour fabriquer son savon ?

Découvrez ici les solutions aux problèmes fréquents pour savoir  comment faire du savon. On passe aux problèmes spécifiques qu’on peut observer sur le savon et qui ne se produit pas forcément dans tout le savon.

solution problemes fabrication savon

Les insaponifiables

Les points blancs minuscules comme des têtes d’épingles qui peuvent se répartir dans votre savon solide. Quelle en est la raison ? On se demande si le procédé de saponification à froid s’est déroulé correctement, si c’est de la soude caustique ou autre ? Dans la grande majorité des cas, ces petits points blancs sont des insaponifiables.

Ce sont des huiles et des beurres qui ne peuvent pas se transformer en savon surgras qu’on appelle insaponifiables qui sont présents dans le savon. Notamment dans les beurres comme celui de Karité qui est riche en insaponifiables. Vous pouvez le vérifier dans les caractéristiques de chaque corps gras.

Les insaponifiables sont visibles avec une couleur un peu plus claire dans le savon. C’est tout à fait normal. En revanche si ce sont des ronds plus grands, c’est peut-être une mauvaise fonte des beurres c’est-à-dire qu’ils restaient des beurres mal fondus dans votre récipient lorsque vous avez mixé et qu’il y a des petits morceaux de beurres auxquels vous n’avez pas forcément fait attention. Cela peut aussi être des petits morceaux d’une poudre ou autre, il faut le déterminer au cas par cas en fonction des ingrédients de votre recette savon maison voire si ce petit rond que vous observez est un beurre comme le beurre de mangue, si c’est un grumeau d’une poudre ou un ingrédient que vous avez pu mettre.

Si ce sont des petits points comme des têtes d’épingles alors ce sont des insaponifiables et s’ils sont plus grands alors ça peut venir d’un des ingrédients que vous avez mis dans votre recette.

Les rivières de glycérine

Ensuite nous avons les rivières de glycérine. Dans le savon saponifié à froid, il y a beaucoup de glycérine. Vous pouvez observer des traits comme des vergetures sur le savon qu’on nomme rivière de glycérine en revanche il ne s’agit pas de glycérine. La soude hiérarchise les acides gras qu’elle saponifie, certains acides gras se saponifient plus vite que d’autres ce qui créent des petites séparations dans le savon. Les rivières de glycérine proviennent de la vitesse de saponification de certains acides gras et de la soude qui les transforme progressivement. Ce n’est pas de la glycérine. Ce phénomène ne se produit pas toujours. Pour quelle raison les rivières de glycérine apparaissent ? Certains corps gras favorisent ce phénomène en fonction de la composition des acides gras de chaque beurre et chaque huile. Il y a certains corps gras qui favorisent les rivières de glycérine.

Un autre élément qui favorise les rivières de glycérine, c’est lorsque le savon naturel monte en température puis ensuite redescend tout doucement. Le fort pourcentage en eau augmente également la création de rivière de glycérine ainsi que certains ingrédients.

N’hésitez à noter les ingrédients ajoutés dans votre recette, vos observations, si votre savon a plus ou moins chauffé. Il y a différents facteurs qui peuvent causer ce phénomène.

Les rivières de glycérine ne sont pas un problème. Certaines personnes les trouvent jolis, d’autres pas du tout. Effectivement lorsque vous avez un beau marbrage et que vous avez des rivières de glycérine, ça peut endommager l’aspect esthétique du marbrage. Certaines personnes cherchent à les obtenir, d’autres à les éviter à tout prix. Si vous souhaitez les éviter alors ne mettez pas trop d’eau. Veillez à ce que le savon ne monte pas trop en température et évitez certains ingrédients qui peuvent favoriser le phénomène selon la recette. Avec l’expérience et en fonction de la recette vous pourrez l’améliorer ou l’éviter comme une professionnelle dans une savonnerie artisanale.

La cendre de soude

On parle maintenant de la cendre de soude. En fait il ne s’agit ni de cendre ni de soude. Il y a beaucoup d’interrogations par rapport à ce phénomène qui peut être très prononcé ou non en fonction des cas de figure. Il s’agit de la petite pellicule blanche qu’on trouve souvent en saponification à froid et qui est du carbonate de soude.

C’est une réaction chimique qui se fait naturellement entre la soude et le gaz carbonique qu’il y a dans l’air. Elle est favorisée par l’humidité qui est présente dans l’air. Ce n’est pas dangereux et le savon est toujours utilisable, c’est juste un souci d’esthétique. Plus votre savon est en contact de l’air pendant les premiers jours de la réaction de saponification, plus la réaction de cendre de soude apparaît sur votre savon. Si vous démoulez trop tôt votre savon, la cendre de soude peut même recouvrir la totalité de votre savon. En général, ça reste uniquement sur le dessus du savon sur la partie uniquement en contact avec l’air. Comme l’éviter ? Il y a plusieurs astuces. La première c’est de recouvrir au maximum votre savon pendant les premiers jours avant le démoulage pour éviter le contact avec l’air puisque la réaction se fait au contact de l’air.

Pour éviter le phénomène, il faut que le film étirable (film alimentaire) que vous mettez au-dessus soit vraiment au contact complet avec le savon c’est-à-dire qu’il ne faut pas qu’il y ait un millimètre d’air. Il faut que votre savon soit rempli à ras bord du moule à savon et surtout qu’il n’y ait pas de décoration ou de texturage de surface sinon ça va tout ruiner. On ne peut pas toujours éviter la cendre de soude. Il faut le couvrir au maximum pour limiter l’air. Évitez l’humidité. Lorsqu’il y a beaucoup d’eau dans la recette, cela favorise la cendre de soude puisque lorsque vous allez le recouvrir, il restera une certaine humidité dans le savon. Bien souvent il y a certains ingrédients qui accélèrent la cendre de soude et d’autres qui limitent le phénomène comme le beurre de karité. En revanche un savon 100% à l’huile d’olive aura tendance à faire de grosses pellicules de cendre de soude. En fonction de la recette, vous ne pourrez pas forcément l’éviter.

Une autre astuce pour éviter d’en avoir, c’est de laisser le savon fermé sans contact avec l’air pendant minimum 48h. Aucun contact signifie qu’il ne faut pas regarder pendant ce temps. Vous couvrez votre savon complètement pendant 48h sans regarder dessous. Je sais que ce n’est pas facile. Sinon dès que vous ouvrez le film, l’air rentrera et cela favorisera le développement de la cendre de soude. D’ailleurs souvent au moment où vous l’ouvrez pour le démouler, il n’y a pas encore de cendre de soude et au fur et à mesure des heures, la cendre de soude commence à apparaître.

Pour éviter ce phénomène, lorsque vous le démoulez au moment où vous le découvrez, vous prenez un petit spray d’eau et vous le vaporisez afin de limiter la production de la pellicule blanche sur le dessus pendant les heures qui suivent. Je ne vous garantis pas une efficacité à 100%. Dans certains cas, il y a une épaisseur assez importante et il faut raboter si possible ou bien vous coupez la partie inesthétique ou vous la laissez puisqu’il n’y a pas de soucis à l’utiliser. C’est juste que le savon est un peu moins joli si vous voulez l’offrir en revanche il n’y a pas de danger avec ce phénomène.

Effectivement si vous observez des petits cristaux ou des choses suspectes sur le dessus, ça peut être un savon caustique ou de la soude qui ressort. Mais si c’est juste une pellicule blanche bien régulière comme de la cendre et qu’il n’y a pas de petits cristaux alors c’est de la cendre de soude et c’est sans danger néanmoins il faut toujours vérifier le pH en fin de cure.

Les changements de couleur

Alors ce qu’on observe aussi dans le savon, ce sont les changements de couleur que ça soit une couleur que vous avez mis pour colorer votre savon ou bien que ça soit un changement de couleur global de la pâte à savon que vous avez observé au démoulage et/ou qui peut apparaître au fur et à mesure de la cure du savon.

Les changements de couleur peuvent être tout à fait normaux. Souvent les fragrances colorent la pâte, celles qui colorent le plus sont visibles assez rapidement dès le démoulage. On voit une auréole de couleur marron qui se dessine sur tout le contour du savon et qui envahit tout le savon pour devenir entièrement marron. Le phénomène peut venir progressivement.

Par exemple une fragrance qui décolore au beige marron clair, lorsque vous démoulez votre savon, la couleur sera tout à fait normale et au fur et à mesure des semaines parfois même au bout de un ou deux mois le savon prend sa couleur définitive et fonce de plus en plus. C’est un phénomène normal qui provient des fragrances. Par exemple une couleur à base de poudre végétale comme la spiruline (algue) qui donne une couleur très verte au départ dans le savon tend au fur et à mesure du temps vers le kaki voire le marron. Les ingrédients végétaux supportent mal la saponification à froid et font l’objet de variation de couleur plus ou moins rapide dans le savon.

Les éléments sucrés comme le miel font changer la couleur du savon. Au début il sera jaune orangé suivant la quantité de miel et les huiles de base pour ensuite tendre vers des couleurs beige marron, c’est normal. C’est à cause du sucre présent dans le savon qu’on retrouve aussi dans les laits. La couleur peut évoluer dans les jours qui suivent après la saponification. Ce sont des changements qui sont tout à fait normaux.

Ensuite il y a les changements de couleur qui ne sont pas liés à une partie colorée du savon mais sur le savon en globalité. Cela peut se produire sur des savons qui n’ont pas de couleur. Ce sont des petits ronds plus clairs comme si la pâte à savon se décolore et devient plus claire par endroit. Ce ne sont pas des morceaux c’est la pâte en elle-même qui devient plus claire, le phénomène se produit par rond plus ou moins grand. Ça peut être un petit point qui s’agrandit, ça peut être aussi des points orangés dans des points blancs. Ce sont des signes du rancissement du savon c’est-à-dire que le savon s’oxyde. Parfois il peut devenir plus clair et s’éclaircir de façon générale et régulière ce qui représente un début de rancissement.

A part le rancissement, lorsque vous allez couper le savon, la couleur peut tendre à être un peu plus claire mais si vous avez un savon qui était beige et qui devient presque blanc, ce n’est pas un phénomène normal. Si le savon n’est pas parfumé, vous pouvez identifier le rancissement à l’odeur. Le parfum peut masquer dans les premiers temps l’odeur de rance mais si vous avez des petits points blancs avec des petits points orange à l’intérieur, vous avez la certitude que c’est du rancissement. Cela ne rend pas le savon inutilisable simplement il est en train de s’oxyder et il faut l’utiliser dès que possible parce que le rancissement s’accélère et progressivement il recouvre tout le savon puis l’odeur deviendra de plus en plus désagréable.

Rancissement

La cause du rancissement est un vaste sujet mais c’est principalement lié à un fort pourcentage en huiles sensibles comme on l’a évoqué dans la leçon fabriquer son savon. Cela peut aussi être une mauvaise conservation du savon notamment pendant la période de cure. Le savon doit être conservé dans un endroit frais, sec, aéré et à l’abri de la lumière direct du soleil. Une mauvaise conservation peut favoriser une accélération du rancissement. Si le savon rancit pendant les premières semaines de cure, c’est qu’il y a un problème dans l’équilibre de la recette. Il faut revoir la recette. C’est aussi peut-être une combinaison des 2 (conservation et problème sur la recette).

Veillez à respecter la période de cure et à conserver le savon dans un endroit aéré à l’abri de l’humidité et des fortes variations de chaleur pour éviter ce phénomène de rancissement. Le savon n’est pas inutilisable simplement il s’altère, il vieillit mal. Dans cette situation, il faut revoir votre recette et votre méthode de conservation du savon.

Pour aller plus loin dans les recettes, découvrez la recette savon au lait de chèvre et les avantages du savon au miel.
N’hésitez pas si vous avez besoin de matériel, base pour savon etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *